Philosophie de l’École

L’objectif de L’École d’arts martiaux et d’autodéfense Chikara de Chelsea inc. est de propager l’instruction des arts martiaux sans en compromettre la qualité. Chikara s’est donné comme mission d’enseigner des techniques éprouvées en combat ainsi qu’en autodéfense. Les techniques enseignées sont soumises à des tests sous pression pour s’assurer qu’elles fonctionnent en plus d’être adaptées aux objectifs.

L’École est constituée au fédéral en tant qu’organisme sans but lucratif en lien avec sa vocation d’enseignement communautaire. Les directeurs techniques et les instructeurs de l’École ont appris leurs différents arts martiaux au sein d’organismes sans but lucratif à vocation communautaire à Gatineau (à savoir les clubs de judo et de taekwon-do de la ville de Gatineau).

De plus, l’École est enregistrée comme entreprise autochtone au auprès du Gouvernement canadien ; aussi, Chikara a également comme vocation de tisser des liens avec les communautés autochtones de la région de l’Outaouais.

Par ailleurs, en lien avec sa vocation communautaire, l’École enseigne et correspond à la fois en français et en anglais.

Enfin, pour les arts martiaux offensifs (judo et taekwon-do), le combat est enseigné et obligatoire à tous les niveaux. Les techniques enseignées sont éprouvées en combat ainsi qu’en application d’autodéfense. De plus, en lien avec l’objectif de l’École de propager l’instruction des arts martiaux sans en compromettre la qualité, le passage des grades n’est jamais un acquis, mais doit toujours être mérité.